• nouvelle adresse agence
  • 78 rue de la folie regnault
  • 75011 paris
  • siège social
  • 7b impasse de mont-louis
  • 75011 paris
  • +33 (0) 9 52 13 36 56
  • agence@neufville-gayet.com
  • elsa neufville
  • Associée fondatrice
  • née en 1976
  • Architecte D.P.L.G. en 2001
  • a travaillé pour les agences d'architecture SANTIAGO CALATRAVA, ARCHITECTURE STUDIO,
  • et SHIGERU BAN ARCHITECTS EUROPE
  • co-gérante de Neufville-Gayet Architectes depuis 2011
  • diplômée en 2012 de l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée :
  • "Maitrise d'Ouvrage et Maitrise d'Oeuvre de la qualité environnementale"
  • formation continue diplômante de 160 heures
  • erwan gayet
  • Associé fondateur
  • né en 1974
  • Architecte D.P.L.G. en 2000
  • exerce en profession libérale depuis 2001
  • enseigne depuis 2006 à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Paris La Villette (UP6) :
  • cours de structure appliquée à l'architecture en 1er cycle
  • co-gérant de Neufville-Gayet Architectes depuis 2011

RSNY1

CONSTRUCTION D’UN ENSEMBLE DE 20 LOGEMENTS COLLECTIFS ET 16 STATIONEMENTS EN SOUS-SOL A ROSNY-SOUS-BOIS (93)

4 AVENUE DE LA REPUBLIQUE

moa IMMOBILIERE 3F
moe Neufville-Gayet Architectes
surface – 1 285 m2 shab
coût – M€ HT
date août 2016 – mars 2019
mission complète
b.e.t. GEC Ingenierie
certification RT 2012 – H&E profil A
avancement Dossier de Consultation des Entreprises

 
Le quartier de la Gare symbolise l’âme populaire de Rosny. Il a gardé en grande partie les caractéristiques du parcellaire rural en lanière et du tissus pavillonnaire modeste qu’il a longtemps accueilli.
Son histoire n’est pas inscrite uniquement dans les édifices, la construction et la vie ici sont une expérience de profondeur de champ, d’intimités, de voisinage, des proximités urbaines caractérisées par les différents types d’occupation du sol : pavillons, villas, petits immeubles d’habitation, grands ensembles, équipements de proximité.
Dans le contexte, nous souhaitons une architecture gorgée de simplicité et de rigueur constructive. Notre désir est de proposer pour ce site une architecture responsable, optimiste et sensible. Les volumes sont volontairement consistants le long de l’emprise publique ce qui permet de dégager une grande surface végétalisée en coeur d’îlot support de convivialité pour les habitants.

Si habiter la ville participe à construire la densité, cette densité nous conduit à interroger le rapport
entre plein et vide, ainsi qu’à interroger la capacité de la ville à être accueillante, ouverte. Construire des pleins, afin de ménager des vides, matérialise cette ouverture en donnant aux interstices une certaine
valeur de sociabilité.
Le projet articule l’espace construit autour d’un jardin paysager qui occupe et valorise le coeur de l’îlot, permettant d’ouvrir des vues vers un espace collectif unifié dans la continuité des jardins privés alentour.
Théâtre de pratiques résidentielles journalières, ce jardin s’offre aux résidents comme un espace intermédiaire entre la ville et le domicile ; espace de proximité, il permet aussi aux relations de voisinage d’avoir lieu, ailleurs que dans les cages d’escaliers.

 

axonométrie programmatique

 

vue depuis l’avenue de la république

 

plan du r+1

 

Retour en haut