• nouvelle adresse agence
  • 78 rue de la folie regnault
  • 75011 paris
  • siège social
  • 7b impasse de mont-louis
  • 75011 paris
  • +33 (0) 9 52 13 36 56
  • agence@neufville-gayet.com
  • elsa neufville
  • Associée fondatrice
  • née en 1976
  • Architecte D.P.L.G. en 2001
  • a travaillé pour les agences d'architecture SANTIAGO CALATRAVA, ARCHITECTURE STUDIO,
  • et SHIGERU BAN ARCHITECTS EUROPE
  • co-gérante de Neufville-Gayet Architectes depuis 2011
  • diplômée en 2012 de l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée :
  • "Maitrise d'Ouvrage et Maitrise d'Oeuvre de la qualité environnementale"
  • formation continue diplômante de 160 heures
  • erwan gayet
  • Associé fondateur
  • né en 1974
  • Architecte D.P.L.G. en 2000
  • exerce en profession libérale depuis 2001
  • enseigne depuis 2006 à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Paris La Villette (UP6) :
  • cours de structure appliquée à l'architecture en 1er cycle
  • co-gérant de Neufville-Gayet Architectes depuis 2011

HLL1

CONSTRUCTION DE TROIS UNITES D’HABITATION (HLL) A CHARENTENAY (70)

LIEU DIT « AUX PERCHES » CHARENTENAY 70130 SOING

moa  Privé
moe  Neufville-Gayet Architectes
surface 3 x 50 m2
coût  180 000 € HT
date  2004 – 2006
mission  étude
avancement  Livré en mars 2006
 

Le terrain, d’une surface de 4 300 m², jouit d’une situation et d’une histoire très pittoresque. Il est bordé au Nord par la Saône et au Sud par un canal, il est doté de nombreux arbres de qualité, le dénivelé naturel dégage la vue vers le canal. L’accès se fait par le chemin de hallage.
Ce terrain est un ancien espace de camping de 20 emplacements de loisirs.

Les clients, nés ici mais parisiens au quotidien, souhaitent investir l’endroit pour les week-ends et les vacances, sans dénaturer l’espace, sans trop entraver leur budget et surtout sans oublier son ancienne activité.
Ils souhaitent à la fois un endroit cosy pour les week-ends à deux, une maison agréable pour les vacances en famille et un espace confortable pour accueillir les nombreux amis de leurs enfants adolescents.
Il leur faut une maison élastique.

Afin d’éviter la construction d’une « maison de vacances » traditionnelle, nous leur proposons d’adopter un système de construction non figé, évolutif, adaptable à la quantité de personnes présentes simultanément, et adapté au dénivelé du terrain.
C’est une petite série de pavillons d’habitations, de tailles modestes, respectant l’esprit et l’histoire du lieu que l’on ouvre à loisir selon les visiteurs. Un système de construction en bois simple et régulier, des cabanes de profils et de trames identiques. Seule la longueur diffère selon le bungalow.
Le système n’est pas clos, les clients pourront, dans un avenir proche ou lointain, selon leur besoin et leur moyen faire construire d’autres pavillons.

La série de base comprend, le « pavillon mère », unité jour (cuisine, salon) et deux pavillons de nuit (comportant chacun 2 chambres et une salle de bain).
Par ailleurs, l’ancien bloc sanitaire du camping encore présent sur le site a été rénové pour servir à nouveau de salle de bain lors de grandes réunions d’été au bord du canal.

 

hll1_plan masse

hll1_isometrie
 

La typologie des quatre pavillons répond aux exigences d’intégration dans le site, et de discrétion vis à vis du contexte naturel, tout en développant des caractéristiques architecturales affirmées.
De grandes terrasses, prolongeant chaque pavillon transforment l’espace extérieur en espace commun de vie dans l’esprit de la vie au camping.
Le choix de la construction sur pilotis permet de donner une légèreté à la construction en l’ancrant le moins possible dans le sol, de l’isoler du terrain naturel dénivelé et accidenté. C’est par ailleurs une solution confortable aux exigences budgétaires, aux problèmes d’humidité et d’innondabilité liés à l’environnement.

L’ensemble des bâtiments répond au même langage architectural. Une attention particulière a été portée sur l’harmonisation des silhouettes des différents éléments, et sur une concordance des matériaux employés tant en façade qu’en toiture. On a veillé à une insertion délicate des différents bâtiments dans le site, en tenant compte des points forts du paysage, tels que la Saône et le canal, la déclivité naturelle du terrain, la végétation existante et les vues.

Si le revêtement des façades en bardage bois horizontal participe clairement à une insertion harmonieuse dans le site, la silhouette épurée des constructions et l’emploi de la tôle métallique en toiture évoquent une adaptation contemporaine de structures traditionnelles populaires.

 

hll1_pano2

 

hll1_ext4_mod

 

hll1_ext2

 

hll1_ext7

 

hll1_repas

 

hll_maquette

 

Retour en haut